D’une certaine manière, tout en étant journaliste, donc un témoin de mon temps, je n’ai jamais voulu faire une photo qui montre tout, mais une photo qui suggère et laisse un peu de place à l’imagination. Mon but est de montrer ce que l’œil ne voit pas, l’émotion qui naît d’un rien, et qui est si personnelle. C’est la raison pour laquelle je travaille à la frontière du journalisme et de la création. Si tant est qu’il y ait une différence entre ces deux démarches. Mais la photographie est une arme (Cartier-Bresson) qui permet de montrer l'horreur et la beauté du monde. 

ATTENTION : TOUT USAGE COMMERCIAL DES IMAGES PRESENTES SUR CE SITE, EST STRICTEMENT INTERDIT .
Top